Quand l’été se termine…

14102376_10153646246106401_5208974818093268579_n

Je n’ai pas beaucoup écrit cet été. Car c’était un été spécial ! Pas le dernier avec mes enfants, évidemment mais avec une telle disponibilité ! On en a profité, de chaque instant passé ensemble. Papa était en arrêt, Mamie a tenu compagnie et on a passé des moments en famille pour se ressourcer et se remplir d’amour avant d’affronter septembre !

L’armoire se remplit. L’agenda aussi. On parle beaucoup de ce qui nous attend. On dirait presque un voyage qui s’organise et des valises qui attendent le jour J. Sauf que pour le coup, ça sera un long voyage !

Pour le moment, personne ne stresse. On prend son temps. On traînasse le soir pour grapiller de précieuses minutes. On bouquine. On regarde des dessins animés idiots. On joue avec les animaux. On visite un peu les magasins mais d’un pas nonchalant.

Oui on dirait la veille d’un gros voyage, quand tout le monde attend que la machine s’emballe et que quelqu’un dise « allez on y va »… C’est peut être insouciant, peut être que dans un mois ça sera le chaos, mais on avisera à ce moment là.

Un bruit de page qui se tourne. La fin d’un cycle. C’est pas rien, 3 ans quand même. On les dépose, dans le monde, et on les regarde battre des ailes pour s’envoler…Après cet été chargé, c’est comme une pause dans le temps. Avant l’inconnu.

On est beaucoup allés au parc. On a beaucoup joué aux pompiers et à la « poyisse ». On a découvert une nouvelle médiathèque avec des livres sur les robots et les dinosaures. On a été au restaurant (manger des « f’ites »). On a fait des chants, des danses et des bagarres. On a adopté un chien aussi ! On a même fait un parc d’attraction pour petits ! On a fait des gâteaux et on a  pris l’habitude d’aller cueillir nos légumes à la ferme ! On a repeint la salle de bain, on a acheté une nouvelle voiture, on a fait de la couture et du vélo le long du fleuve. Une danse sauvage et endiablée de jours qui défilent… Jusqu’à la dernière minute on gardera le sourire !

Y a rien de Reggio dans tout ça. Et pourtant y en a partout. Du rayon de soleil joueur aux pierres rondes rangées en ordre. Du brossage du chien aux jeux dans l’eau. Des cours de cuisine aux siestes écourtées. La poésie d’un été est dans tout ça.

Ca donne de la force pour les épreuves. Celle qui m’attend n’est pas une mince affaire. Mais j’y crois. On ne peut pas passer de si jolis moments sans s’en nourrir un peu et trouver le courage de s’attaquer au reste. D’ailleurs sas ce reste, les jolis moments n’existeraient peut être même pas…

Je vous souhaite à tous et à toutes de profiter de vos derniers instants ❤ Pensez à moi, jeudi matin, je prendrai pour la première fois en 3 ans mon petit café … seule. Je penserai à tous ceux et celles qui m’ont dit « tu verras ça ira » … parce que c’est vrai. Ca va ! ❤

Advertisements

2 réflexions sur “Quand l’été se termine…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s