Maternelle, 5 minutes d’arrêt…

13495182_10153518746776401_3641833009147576452_n.jpg

Attention à la fermeture des portes !

Tu le sens l’article de l’angoisse ou pas ? 😀

Ca y est. *gros mot* de *gros mot*…

Samedi. Nous sommes allés visiter la MATERNELLE… Frémissement et suspense. Générique des dents de la mer.

Un bébé se balade avec son pouce dans la bouche et sa couverture sous l’bras, en slip dans mon salon. 20 minutes (nan j’déconne ils étaient habillés, lavés, coiffés à 8h du mat) après, devant les grilles de l’école, ce même bébé, ce même petit bout blond à bouclettes a … 3 ans. Faille intersidérale de l’espace. J’ai pris 10 teintes de gris aux cernes, 10 cm de hanches et 3 poils blancs dans la crinière !

Il attend là sagement avec son frère qui me raconte pour la 6e fois qu’il a pris le tramway 10 secondes avant (avec moi donc). On lorgne les autres parents. On ne sait pas trop quoi faire. Une liste. Leurs noms. Avec 29 mômes en tout. J’en ai choppé direct une sueur.

Masse. Foule. Enfant perdu dedans. Mais ils sont deux. Mais qui va voir deux enfants parmi autant d’enfants ? Mes pauuvres bébés perduuus dans la foule !!

Entrée dans la salle de motricité. Des dizaines de parents. Des enfants. Un directeur, l’air sympa (je dis ça si jamais il lit ce blog un jour ….). Un speech de 28 minutes qu’on pourrait résumer par « les parents pourraient faire des efforts de civisme »… on se regarde avec mon mari, étonnés que des gens puissent se comporter comme ça, m’enfin admettons pourquoi pas. Les parents autour de moi ont l’air sympas. Middle Classe. Ni cassos ni proutprout. Y a de tout. Damien a l’air d’aimer beaucoup cette salle de motricité. 3 années de reggio pour qu’il soit fasciné par un foulard et 2 cerceaux…….. -_-

Ils ont un maître. Un petit monsieur avec un air sympa (s’il lit mon blog…). Pourquoi pas. Dans ma tête je me dis qu’il criera peut être moins. Sa classe est minuscule pour autant d’enfants. J’hésite à sortir mon mètre de couturière pour mesurer si mon salon rentre dedans ou pas. La déco semble dater de mon époque, Steve Jobs se retournerait dans sa tombe à la vue de ce manque flagrant d’esthétisme minimaliste ! Il a recouvert certains coins de couvertures qui ont la même texture que la peluche Alf qu’une copine avait en 1992 et qui disait « Salut je suis Alf j’adooore les chats »….. Je me dis que je pense vraiment à n’importe quoi dans les moments stressants. Faudrait que je regarde sur Google si cette peluche existe encore !!

alf---peluche-a-ventouses-25cm-bully---i-love-you-image-306982-grande

Il a un peu l’air blasé. Le maître, pas Alf.  Il nous montre les cahiers, les coins, ce qu’il faut acheter. Ca le rassure de parler de son métier. Le hic c’est qu’aucun parent n’écoute. Je lui parle de son projet pédagogique histoire de pas le laisser ramer seul face à 30 parents qui se demandent juste comment va survivre leur Kevin. Il doit se dire que je suis la relou intello qui essaie d’imaginer que ses fils vont faire l’ENA. Mais une maman demande si on peut acheter des nike à la place des chaussons et me sauve la mise, niveau mère relou. Le maître semble blasé un cran au dessus. Il se met à parler des baskets qu’il faudrait prendre pour travailler l’autonomie. Mon fils passe avec un téléphone trouvé je ne sais où (un truc à fil donc pas sûre qu’il sache que c’est un téléphone !). Le maître dit voilà des baskets comme lui. Je suis fière.

Et je me dis que la fierté d’une mère se place bien bas quand on parle d’école. Il en faut pas beaucoup. Mon autre fils est occupé à toucher les cheveux de la coupe afro d’un petit garçon. Il a l’air fasciné. Il lui montre ses cheveux blonds. Le Gang des bouclés est né ! Je regarde les autres enfants et je constate que les miens sont parmi les plus grands et les plus à l’aise. Ca ne veut rien dire, mais sur le moment ça me rassure. La mère s’accroche aux lianes qu’elle trouve !

Coin dodo, avec de vrais lits en métal. Superposés. Je sens l’angoisse de la maman, à côté de moi. Bon déjà on est plus ou moins toutes à la même enseigne. On a toutes nos angoisses. Le coin de la garderie, la cour et merci au revoir braves gens à dans 2 mois.

2 mois. Avant de s’engager 20 ans …
J’en sors rassurée. C’est petit, c’est moche, c’est fébrile. Mais c’est aussi un peu comme chez nous. Ils font avec ce qu’ils ont. Parce que c’est comme ça, je sais qu’il en faut de la passion pour tenir, là dedans à soulever ses enfants. Qu’il en faut de l’amour pour coller des chenilles « anniversaire » sur le mur et faire des cahiers de comptines. On rale on rale mais perso je pourrais pas faire le métier que fait cet homme. Surtout entourée de couvertures Alf !! Alors je lui confie mes enfants. Tant pis. Pas les yeux fermés, mais pas non plus en arrêtant de respirer… On a passé 3 ans en parallèle de la société, à l’abri dans le nid. Maintenant voilà. Ils sont là, entourés des autres gamins et ils sont pareils. Et ce pareil moi ça me tue le coeur de bonheur…

Et je me dis qu’on aurait pu ne pas être là, rester sur la touche, ne jamais vivre ça… Alors ok les murs ont été repeints pour la dernière fois en 1976. Qu’en novembre j’en aurai marre, qu’ils vont chopper les poux, la lèpre et la varicelle. Qu’ils vont devenir des sauvages qui insultent et tapent. Mais c’est et ça restera à mes yeux une chance pour mes enfants d’y être et de démarrer le nouveau chapitre de vie.

Alors pour une fois, sans démagogie, un salut pour toutes les instits qui nous lisent et je sais qu’il y en a. Ok vous êtes des feignasses avec 3 mois de vacances payées à faire de la pâte à modeler (et toujours en grève !) 😀 mais moi je vous laisse mes enfants. Ce que j’ai de plus cher. Continuez, avec le plus de plaisir possible à leur apprendre ce que vous savez faire. Mettez y de la passion, même s’il ne reste plus de feuillet rose de commande de fournitures et que vous commencez l’année avec 2 feutres marron mal rebouchés. Préparez des spectacles de Noël sons, lumières et pyrotechnie avec des foulards et des cerceaux. On complétera sans doute à la maison, au fur et à mesure. On construira sur vos bases.

Et merci, à l’atsem qui, il y a 33 ans, a montré à une petite fille comment mettre les mains sous sa joue pour s’endormir. Cette petite fille a pris ses petites terreurs de bacs à sables de fils dans ses bras et leur a dit « y a pas d’épreuves, y a que des expériences ». Ils ont rien compris, mais ils l’ont en eux.

Je revois cette petite fille organiser des booms, embrasser des garçons sous le préau, passer son bac, courir dans les couloirs de la Sorbonne car elle a eu les félicitations du jury.  L’école. C’est tout ça. C’est tellement plus que des murs mal repeints…

Oui je vais pleurer en novembre. Mais en attendant, je m’en fiche. Mes enfants sont montés dans le train. Je retiens le plus beau.

Bon et puis en sortant évidemment on a posé 40 questions à nos enfants. T’as vu hein ? c’est pas grand chose ? hein ? tu vas y arriver à faire pipi tout seul ? tu sais que papa sera pas là ? tu vas pas perdre ton frère ? t’as vu le garage et les voitures ? et les peintures ? tu vas me faire de jolies peintures hein ? et au spectacle de Noël tu te mets devant hein ! Que je vois bien ton cerceau …

badboys222
J’ai pas de barbe. Mais on devait à peu près avoir cette tête là !!

Advertisements

5 réflexions sur “Maternelle, 5 minutes d’arrêt…

    • ah je suis un will smith pur jus ouais ! pauvres gosses avec nous … s’il arrive à faire chanter la moindre comptine à Fils 1bis, j’admettrai « motivation et creativité » 😀 Parce que j’ai touuuut essayé 😀 en plus avec 30, ils peuvent faire une gospel chorale de ouf … j’espere pouvoir leur soumettre mon idée … 😄

      J'aime

  1. Bon courage!! de tout coeur avec vous 4 pour ce grand saut!!
    ici Pitchoune 1 fini sa 1ere année de TPS, super nickel (et quelle progression! et le bonheur en tant que maman de le voir plonger dans les apprentissages avec enthousiasme), et pour Pitchounette 2 rentrée envisagée cet automne ou janvier…enfin on est très loin de la foule et d’une classe à 30…15 élève sur 4 niveaux de maternelle et une grande classe (en 2 salle) le rêve avec en prime de super instits! ça devrait toujours être des petits effectifs!

    J'aime

  2. ‘tain!!!! Tu me fais chialer!!!!! Si j’habitais en France mon loup rentrerait aussi en septembre! Du coup j’ai quelques mois de rab! Il ne rentre qu’en mars! Et oui on est tous dans le même bateau! Entre angoisse et reconnaissance!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s