Etre malade ET en parental !

11150240_10152697481221401_5924431336042379248_n

Dans ta vie d’avant, tu avais les journées travaillées, les journées arrêt maladie/vacances et les week-ends.

Maintenant, tu es mère. Tout le temps. Ca sous-entend AUSSI les jours où t’as la crève, une sciatique, la gastro, le dimanche matin, le mercredi après midi, le samedi à 5h du matin, le jeudi soir à 3h, 4h, 5h30… Quand t’as des trucs à faire ou quand t’as juste « pas envie », quand t’es molle, déprimée, énervée… Quand il n’y a plus de couches/gâteaux/lait… Quand il pleut, quand faut sortir le chien, quand t’as envie d’aller (longtemps) aux toilettes …

Entre 0 et 24 ans mois, ils s’en contrefichent que tu ne sois pas « réceptive ». Au mieux ils peuvent te faire un bisou empathique ou te fuir si tu tousses comme un tuberculeuse. Fièvre ? douleur ? mais enfin, maman, c’est l’heure du goûter !

Alors concrêtement, on fait comment ?
Parce que tu vois cher petit lecteur, je me marie dans 2 semaines. Et j’ai une sciatique qui ne me lâche pas. Et des petits retours d’endométriose. Bref « état tout pourri ». Et les garçons ? Oh bah eux ils pètent la forme. Ils ont autant d’intérêt pour ma douleur que moi pour la circulation à Atlanta quand il pleut…

Alors j’ai sorti les bien-nommés « Jouez tous seuls pendant que maman meurt sur le canapé … Si si mon chéri Maman te regarde…Argghhh ». On va abréger (mes souffrance ?)  en JSMA.

Les JSMA sont primordiaux. Ils peuvent te sauver la vie, déconne pas ! Ils doivent pouvoir les occuper plus de 10 minutes, sans en mettre partout, sans être salissants, sans faire de bruit (parce qu’il y a plus de doliprane, forcément) et sans abrutir l’enfant (télé, portable, tablette … ça c’est le dernier recours pendant que tu composes le téléphone des secours).
Pas évident !

Ici on a le pseudo colorino (2e dans une brocante) – je bénis l’inventeur du colorino et les asiatiques qui l’ont copié… et l’inventeur des brocantes. On a aussi un aquadoodle (si, si avec de l’eau mais je suis une warrior) et les cubes/arcencielGrimmsLa boite à Linges marche aussi. La dînette et la boite lumineuse me garantissent le temps d’aller
d’envoyer un texto désespéré à un proche (qui en général me répond « ah désolé je ne peux rien faire, je suis au boulot !!)

11156222_10152697482661401_3116179386936140787_nC’es le journée où faut faire des sandwichs/chips et des activités simples. Cherche pas, t’as pas le choix.

En quoi c’est Reggio ? Bah justement. Je trouve que c’est beaucoup plus facile de les occuper avec l’approche reggio basée sur des éléments sans limites, sans but précis, choisis par l’enfant. Sa concentration est accrue et c’est plus simple de « varier » en apportant de petits objets au fur et à mesure. Tu es livrée à toi même. Donc autant livrer l’enfant aussi à lui même ^^ Enfin on s’comprend. Pour l’occuper, il faut lui faire confiance. Il trouvera toujours quelque chose à faire. Le tout c’est juste d’orienter un peu la chose. Même avec des choses très simples. Sinon son esprit vagabonde et tombe bizarrement souvent sur une bêtise à expérimenter. Et lâcher prise. Tant pis s’il faut se coller à eux pour la sieste, s’il faut manger sur le canapé (tu connais pas l’activité « picnic dans le salon » ?),s’il faut lire 560 fois « A qui sont ces yeux ? ». En reggio tu accompagnes. Alors profite de cette journée pour prendre des photos, des notes sur les avancées de Babychou, ses progrès, ses manquements (non, il n’est pas parfait …). T’organiser pour plus tard. Penser les choses… Et puis montrer à ton enfant, qu’on a le droit de pas être un super héros. Qu’on peut passer la journée en pyjama en mangeant des tomates cerises en guise de 5légumesparjour.

Je suis de tout coeur avec toi. Je suis au fond de mon lit, j’ai mal au crâne mais j’y crois ! Parce que j’ai survécu aux 6 premiers mois gémellaires. Tu sais les 20 bibs par jour, les 20 couches qui vont avec et les 8 mini siestes de 30minutes (juste assez pour que tu commences à y croire mais pas assez pour que tu te poses ?!)…
Et qu’en plus j’arrive à faire un blog sur 2 enfants qui jouent avec des plats à tarte

Dans 10 ans, ces 3 ans de parental me sembleront être si vite passés. Tant d’efforts, tant d’amour donné (et reçu). Tant de sourires. Dans 10 ans, je veux me souvenir qu’aujourd’hui on a joué à imiter les animaux. Qu’on a fait un loto des animaux, un colorino, un tubulo et des puzzles.
Qu’on a pris le temps de le faire. En Pyjama.

Et je suis fière de faire ce métier. Sans vacances, sans salaire, sans reconnaissance. Mes enfants, eux dans 10 ans, ne s’en souviendront pas. Tous ces moments n’existeront plus. Ils sont donc gratuits. Ils ne sont pas offerts pour pouvoir dire « tu vois, maman a fait ça pour toi ». Ils sont poussière au vent. Mais chaque moment s’inscrit en eux. Quelque part.
Et ça n’a pas de prix.

Si tu doutes, si tu renifles, si tu tousses, si tu as des hallucinations à cause de la fièvre, dis toi que ça en vaut la peine. Ce qui n’était pas forcément le cas de ta vie d’avant. Courage !

Advertisements

10 réflexions sur “Etre malade ET en parental !

  1. Il fait tellement de bien ton billet ! Mettre du positif en toute chose, ça aide vraiment à affronter ce genre de journées où on a juste envie de se couler sous sa couette ou dans un bon bain chaud et de ne plus répondre de rien. Et pourtant, c’est en étant malade ET parent qui n’a pas le choix qu’on se rend compte que même avec 40°C de fièvre, on est capable de faire plus qu’on aurait pensé 😉 Pour moi, le tout est de me lever (et de ne pas me poser tant qu’il reste des trucs à faire), et une fois lancée, ça roule à peu près.

    J'aime

  2. La tomate cerise est un fruit (ou un légume selon si tu penches pour le côté culinaire, le côté nutritionnel ou le côté botaniste), donc je valide pour les 5fruitsetlégumes. Faut juste y mettre un peu plus la quantité qu’avec, disons… la pastèque 🙂

    J'aime

  3. Mon fils est chez la nounou et moi je mange mes saucisses-lentilles au bureau… j’aimerais tellement faire un picnic dans le salon en pyjama avec lui! Pour le deuxième je prend un congé parental, c’est sûr! Bon courage! (tu peux peut-être leur proposer une activité massage pour ta sciatique^^)

    J'aime

  4. Merci merci merci… De m’avoir fait sourire, rire, rêver, souvenir, pleurer…
    Je cherchais quelque chose ce matin, je crois que j’ai trouvé ce petit rayon de soleil qui parfois vous regonfle à fond avec toute la joie, les envies, et le besoin insatiable d’y croire, croire un peu plus même si ce qui nous entoure s’acharne à nous démontrer le contraire…
    C’est une belle journée qui commence pour nous trois…

    J'aime

  5. Au moins, étais-tu en forme au mariage?
    Merci pour les idées d’activités à sortir quand on n’en peut plus…
    Ce qui est aussi très difficile à gérer, c’est l’émotion. Tu sais, quand la journée a été pourrie, que tu as reçu une mauvaise nouvelle, que tu t’es engueulé avec un proche, que ton patron t’est tombé dessus, que toutes les poisses de l’univers arrivent en même temps… quand tu es préoccupée par des choses qui ne les concerne pas, et que tu te mettrais bien en boule dans un coin pour pleurer cinq minutes… mais pas devant eux. Réussir à faire abstraction de tout ça pour être dans le moment. C’est digne de la méditation transcendantale: on fait évoluer son karma quand on est parent!

    J'aime

    • Oui c’est tres dur … c’est le seul metier où tu peux pas deleguer « parce que le dossier est pas de ton ressort » ou parce que tu n’as pas envie ou pas le moral… t’es obligée d’y aller (en parental en tout cas) … en general on se matte en episode de peppa pig le temps que je reprenne mes esprits ….

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s