La douleur du jour ? la douleur DES jours.

« Y a des kystes » a dit la gyneco. C’était en 2010. Je n’ai pas réagi. Pour moi tout était normal. On ne m’a jamais dit d’ailleurs qu’il y avait quelque chose d’anormal. On ne m’a jamais fait de tests, malgré les suivis réguliers… depuis près de 14 ans ! J’avais mal, tous les mois… mais qui n’a pas mal ? On ne m’a jamais précisé que je n’étais pas censée avoir autant mal.
« Y a des kystes mais ils sont liés à l’endométriose » a dit la gyneco. C’était en 2012. Je venais de lui annoncer mon désir d’avoir un enfant.
a087a8ee4aaae906621d8f467db5eae3Ce « mais » a tout changé. Je suis passée en quelques échographies de « jeune femme désirant des enfants » à « jeune femme malade et potentiellement stérile ». Comme ça.
Dans ce bureau tout moche, on m’a dit qu’on allait m’opérer et qu’après on me laissait une chance de le faire naturellement cet enfant tant désiré… mais que bon, fallait quand même prendre rendez vous dans quelques mois avec la secrétaire, pour parler PMA.
Des années de bons et loyaux services pour me planter à ce moment là ?? Mon propre corps qui me fait ça à moi ?? Prenez moi un rein plutôt que de toucher à mes ovaires. « Mais Mademoiselle… vos ovaires sont déjà touchés ».

Mes enfants sont un miracle. J’avais très peu de chance d’avoir un enfant naturellement et 0,8% de chances d’avoir des monozygotes donc 2 d’un coup.. Ils sont un miracle mais je n’oublie pas ce qui se trame en moi. Et même quand j’arrive à l’oublier, la maladie elle, ne m’oublie pas. Hier soir vers 3h du matin, j’en étais à réfléchir comment m’arracher moi même les ovaires et avec quoi ?. Pour situer.

Je n’oublie pas non plus toutes les femmes (près d’1 sur 10) qui souffrent de cette maladie. Et combien ne le savent même pas ? Combien se découvrent malades le jour où comme une fleur elles expriment leur envie de maternité ? Près de 14 ans de souffrance et pas UNE SEULE FOIS on ne m’a parlé de ça. Ce n’est pas normal. C’est invisible et sournois. Et je trouve ces souffrances silencieuses de plus en plus agaçantes.

Nos amis américains n’ont semble t’il pas la même vision des choses et au moins, ils ont le mérite d’avoir une vision de la chose !! D’abord ils cultivent l’art des astuces anti-douleur, du régime alimentaire spécial et surtout ils incitent les femmes à en parler. Pour que la recherche avance, pour que chaque femme puisse demander à son gyneco « mais ce n’est pas de l’endométriose ? ». Bref, pour que cela se sache !! En France c’est la mission de l’association EndoFrance mais c’est aussi notre affaires à toutes, à mon sens. C’est qu’on ne connaît pas bien le pourquoi ni le comment de cette saloperie. Mais on peut connaître celles qui en souffrent, en silence, parmi les proches, les amies, les soeurs et essayer d’aider, de soutenir…


b3b6899f7607682299948d56671e0a20Et puis, par ce que je trouve ça chou, je vous montre ce que j’ai trouvé comme solutions pour apaiser un peu la souffrance… ❤ Pour ma part, je vais rester au chaud sous ma couette aujourd’hui. J’avais mieux à faire, mais c’est comme ça. Mon corps a aussi besoin d’être chouchouté ! Alors bon courage à toutes et chouchoutez vous bien ❤
5e48101a8de0254fac493ac94464766f 716d43157934999524e26225f32b40d0

65203e532a8d3eb1d4e740a8e9895761

Publicités

Une réflexion sur “La douleur du jour ? la douleur DES jours.

  1. L’endometriose est une plaie 😦

    Plein de courage, j’ai des amies qui l’ont, et je me questionne sur mon propre corps aussi, en attendant qu’un medecin me réponde autre chose que  » prenais un advil ».

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s